L’hé,dior so real;ritier de Samsung soupçonné,lunette oakley velo; de corruption

L’audition comme suspect par le parquet de Séoul de Lee Jae-yong (connu sous le diminutif Jae Y. Lee), vice-président du groupe Samsung,lunette vtt oakley, donne une dimension nouvelle au scandale qui a conduit à la destitution de la présidente Park Geun-hye par l’Assemblée nationale. Samsung est en effet le premier chaebol (conglomérat) sud-coréen. La mise en cause de son plus haut dirigeant, fils du président Lee Kun-hee, en retrait pour des raisons de santé, témoigne de l’ampleur d’une affaire de corruption qui déstabilise le pays.

La mise en cause de Lee Jae-yong, 48 ans, aura des conséquences à la fois sur le groupe puisqu’elle compromet ses chances de succéder à son père conformément au népotisme en cours dans les chaebol, mais aussi sur la procédure de destitution de la présidente Park examinée par la Cour suprême qui doit d’ici à juin confirmer ou invalider la décision de l’Assemblée nationale.

M. Lee est soupçonné d’avoir versé plusieurs millions de dollars aux deux fondations contrôlées par la confidente et éminence grise de la présidente, Mme Choi Soon-sil. En décembre, il avait déclaré devant l’Assemblée nationale que ces donations n’avaient pas été volontaires, laissant entendre que le groupe avait été victime d’extorsion. Selon le procureur spécial chargé de l’affaire,lunette de soleil femme oakley, cité par la presse,derniere lunette dior, « il existe des preuves que M. Lee a bien reçu une demande de la présidente Park et qu’il a donné l’ordre à des ­filiales de Samsung de verser les contributions demandées ». Le parquet a enjoint à l’Assemblée nationale de déposer une plainte pour faux témoignage à l’encontre de M. Lee.

Généreux contributeur

En novembre,soldes lunettes oakley, le procureur a ­accusé Mme Choi d’extorsion auprès de 53 grandes entreprises,lunette en anglais, dont Samsung, pour un montant de 69 millions de dollars en faveur de ses deux fondations et il a conclu à la complicité de la pré­­sidente Park dans ces affaires. Dans l’acte de destitution, l’Assemblée nationale a estimé que…