montature occhiali carrera,carrera occhiali sole,Le Pakistan lance un titanesque recensement de sa population sous haute sécurité,
carrera store bari occhiali ,occhiali carrera da sole

Le Pakistan lance un titanesque recensement de sa population sous haute sécurité

Avec dix ans de retard, le Pakistan, sixième pays le plus peuplé de la planète,celine shadow prix, a entamé, mercredi 15 mars, le recensement de sa population. Mené sous haute sécurité,Le Pakistan lance un titanesque recensement de sa population sous haute sécurité, l’exercice va s’étaler sur deux mois et s’apprête à bousculer le paysage politique du pays,lunette de vu chanel,Le Pakistan lance un titanesque recensement de sa population sous haute sécurité, en redessinant les circonscriptions électorales et en modifiant le poids de la représentation des provinces à l’Assemblée nationale.

Après une ultime tentative du gouvernement de le reporter en raison du « contexte sécuritaire tendu », la Cour suprême a contraint les autorités,lunette de vue dior homme, il y a trois mois, à engager ce chantier titanesque. Le dernier recensement remonte à 1998,lunette de soleil dior femme, alors que la constitution pakistanaise prévoit d’en conduire un tous les dix ans.

« Le Pakistan s’y prépare depuis des années. Le matériel, les listes des agents, les manuels de formation sont prêts », affirme Nancy Stiegler, conseillère technique du recensement au Fonds des Nations unies pour la population. Quelque 118 000 personnes sont mobilisées,monture lunette de vue femme chanel, dont 91 000 recenseurs. Ils seront encadrés par environ 200 000 militaires.

Répartir plus justement les fonds fédéraux

Pour la première fois, les personnes transsexuelles pourront être comptées comme telles. Les données collectées sur la langue maternelle (seules neuf des soixante-dix langues que compte le pays pourront être renseignées) permettront de mesurer l’ampleur des migrations internes. D’autres indicateurs, notamment ceux portant sur la santé publique,Le Pakistan lance un titanesque recensement de sa population sous haute sécurité, sont mis de côté afin de privilégier une enquête courte et simple. Une étude plus détaillée, portant sur un large échantillon de la population, sera conduite plus tard.

« Les résultats vont offrir une mine d’informations pour mesurer les progrès en termes d’éducation, le rythme d’urbanisation,Le Pakistan lance un titanesque recensement de sa population sous haute sécurité, ou encore l’accès à des services de base comme l’eau ou l’électricité », explique Mansoor Raza, professeur à l’université NED de Karachi. Ces données seront utilisées par les administrations…